Point du Ramingao ŗ Roquebrune Cap-Martin

MOYENNE CORNICHE

Mise à jour mai 2022

Articles du Phare du Littoral puis du Petit Niçois

Jeudi 01 octobre 1908

Nouvelle route de Nice à Monaco

Un nouveau projet présenté par l’Ingénieur en Chef de notre ville  a rallié les suffrages de notre assemblée départementale. Le tracé prévoit la nouvelle route à mi hauteur du flanc des montagnes. Elle partirait de Nice au Boulevard Carnot. Elle monterait en pente douce jusqu’au col de Villefranche qu’elle traverserait en souterrain, gagnerait le col du Caire, le pied du village d’Eze, rejoindrait la route de Cap d’Ail à la Turbie et aboutirait au Boulevard de l’Observatoire à Monaco

Sa largeur serait de 10 mètres et un trottoir de 2 mètres en accotement destiné au tramway

Dimanche 18 octobre 1908

Letttre du Préfet

Une somme de 10000 F a été votée pour les études.

Samedi 12 juin 1909

Le plan de SM Biasini  pour le tracé de la Moyenne Corniche est accueilli avec réserve.

Dimanche 13 juin 1909

Dossier d’avant projet

Le projet comporte divers ouvrages d’art à savoir un tunnel de 200 mètres au dessous du Col de Villefranche, un remblai considérable pour franchir le ravin de la Murta au dessus de Beaulieu, un tunnel de 162 mètres pour la traversée des à pics du Cap Roux, un viaduc important précédé d’un tunnel de faible longueur pour franchir le vallon situé à l’ouest du village d ‘Eze, enfin un tunnel de 80 mètres au quartier des Pissarelles..

Mercredi 16 juin 1909

Critique du projet Biasini qui ne prévoit pas de tunnel au Col de Villefranche

Dimanche 23 janvier 1910

Le Conseil d’administration de la CGE a voté une subvention de 10000 F pour la construction de la nouvelle route de Nice à Monaco

Mardi 01 février 1910

La Compagnie Lyonnaise des eaux et de l’éclairage vient de donner une subvention de 1000 Francs pour la route de Nice à Monaco

Mardi 26 juillet 1910

Adjudication des travaux de la Nouvelle Corniche

1er lot: entre le col du Caire et la ravin de Saint Michel

2ème lot: Entre les abords des Pissarelles et la frontière ouest de Monaco

Lundi 13 février 1911

Un américain…hôte assidu de notre région …vient de remettre au Préfet pour la nouvelle route de Nice à Monaco une somme de 10000 F …Il a déclaré  qu’il a tenu à participer à une oeuvre exceptionnelle

Mercredi 8 mai 1912

Adjudication de la construction entre le ravin de Saint Michel et le ravin d’Eze 2574 m

Samedi 31 juillet 1912

La nouvelle route de la Corniche suivant le désir de la population aura son départ Place Saluzzo et sera construite sans tunnel au moyen d’un détour prolongeant le  tracé de 5 kilomètres

Mardi 3 décembre 1912

Le sixième lot qui comprend la construction entre le Col de Villefranche et le Col du Caire (origine du premier lot) va être mis en adjudication…

Dimanche 19 janvier 1913

Le Conseil Municipal après avoir entendu le rapport que lui a adressé le syndicat d’initiative du Mont Boron, a décidé de donner un avis défavorable au projet actuellement présenté par les Ingénieurs des Ponts et Chaussées et de déposer une résolution dans ce sens à la Commission d’enquête

Mardi 18 mars 1913

Inauguration du tronçon de la Moyenne Corniche entre la frontière franco-monégasque et le Boulevard de l’Observatoire de Monaco.

Les travaux de construction de la Moyenne Corniche …seront probablement achevés pour la prochaine saison d’hiver

Samedi 28 juin 1913

Le percement du tunnel du Cap Roux se poursuit de part et d’autre de la montagne. La galerie longue de 160 mètres sera ouverte sous peu. Les piles et culées du viaduc d’Eze sont terminées et le montage des cintres sera fini au mois d’Aout. On travaille déjà à la construction des voutes. Le tunnel des Pissarelles est percé.

Samedi 8 aout 1913

Délégation des habitants du Mont Boron qui sollicitent l’amorçage au chemin du Mont Boron au lieu de l’ancienne route de Villefranche

Le Petit Niçois jeudi 30 janvier 1919

A part les travaux en cours arrêtés pour faits de guerre… il ne resterait plus pour achever cette magnifique route qu’à exécuter les travaux de la place Saluzzo au Col de Villefranche

Vendredi 3 octobre 1919

Voeu au Conseil Général pour hâter l’achèvement de la route reliant le Col de Caire à la Place Saluzzo

Dimanche 12 décembre 1920

…Il importe d’ouvrir cette route à la circulation le plus tôt possible…l’exécution du dernier lot tendant à aboutir au Boulevard Impératrice de Russie exige un certain délai et beaucoup d’argent…Il y a un moyen très pratique de mettre dès cette saison cette voie en exploitation c’est de la relier directement au Boulevard du Mont Boron

 

Vendredi 5 octobre 1923

Réclamation des entrepreneurs

 

Mercredi 28 mai 1924

Conseil général

Voeu de Mr Arnulf pour que les travaux d’achèvement du huitième lot de la corniche intermédiaire soient poursuivis avec la plus grande activité pour permettre l’ouverture de cette voie avant la fin de l’année courante

Jeudi 3 juillet 1924

…Le Préfet… a visité avant hier les chantiers du huitième lot… Les travaux qui avaient dû être interrompus par suite de la résiliation de l’entreprise Faraut sont aujourd’hui activement poursuivis par MM Orizet entrepreneurs de Travaux Publics

 

Vendredi 3 avril 1925

Protestation contre la disposition inesthétique des poteaux téléphoniques avec photos

 

Jeudi 2 juillet 1925

La pose d’un cable souterrain est envisagée

 

Vendredi 2 octobre 1925

Le Conseil Général vote un crédit de 1.340.000 Francs pour faire face aux dépassements des dépenses qui se sont produits par rapport aux prévisions de 1922

Jeudi 6 mai 1926

Conseil Général

Refus de la Ville de Nice de payer sa quote part des travaux d’achèvement. La Commission des travaux décide de surseoir à l’achèvement des travaux.

 

Mercredi 19 mai 1926

Vive protestation du syndicat d’initiatives contre l’arrêt des travaux

Vendredi 25 juin 1926

Conseil municipal demande de subvention complémentaire

Vendredi 1er octobre 1926

Le Conseil Général autorise le Préfet à signer l’avenant préparé par l’administration pour régler d’une manière définitive la situation du huitième lot… et assurer l’achèvement des travaux avant le 1 er mai 1927

Samedi 17 septembre 1927

La dernière section (du chemin du Mont Alban à la Route forestière du Mont Boron) est en voie d’achèvement et ce dernier tronçon sera livré à la circulation vraisemblablement avant l’ouverture de la saison d’hiver…Elle peut être parcourue en effet depuis plusieurs années déjà de l’octroi de Nice (Col de Villefranche) jusqu’au centre de Monte Carlo (Jardin public)

 

Vendredi 2 octobre 1927

Demande  d’éclairage de la Moyenne Corniche

 

Jeudi 20 octobre 1927

Depuis le 15 octobre la route de la Moyenne Corniche est ouverte à la circulation. La date de l’inauguration officielle n’est pas encore fixée…. C’est en 1909 alors que Monsieur André de Joly était préfet que le Conseil Général adopta le projet de construction. En 1911 on construisit le prtincipal ouvrage d’art de la route, le viaduc d’Eze. La guerre survint et interrompit les travaux. Ce n’est qu’en 1918 que la circulation fut ouverte entre le Col de Villefranche et Monaco…Le dernier tronçon entre le Boulevard du Mont Boron et la route forestière exigea de nouveaux crédits qui furent votes par le Conseil Général en 1923…. Reste à goudronner le tronçon neuf

 

Vendredi 23 mars 1928

Course de côte sur une distance d’un mile anglaise (1609 mètres). Son parcours est tracé un peu après la frontière franco monégasque (Note: Cette course existe depuis 1921ou 1922)

 

Vendredi 11 mai 1928

Voeu au Conseil Général pour que la ligne d’autobus de la Compagnie des Tramways soit prolongée … jusqu’au Col du Caire par le chemin de Grande Communication N° 37 (Moyenne Corniche)

 

Dimanche 16 septembre 1928

Il y aura un an le 15 octobre que la Moyenne Corniche a été ouverte à la circulation mais on ne l’a pas inaugurée.

Jeudi 01 janvier 1931

On a inauguré hier soir l’éclairage de la Moyenne Corniche

 

Notes:

 

 L’Avenue du Mont Alban très étroite devait exister depuis longtemps. Elle permettait d’accéder directement au Col depuis la Place Max Barrel (ex: Place Saluzzo) presque en ligne droite sauf à l’arrivée au Col

 

Dans les années 1960 le tunnel des Pissarelles a été abandonné au profit d’une tranchée. Les matériaux extraits pour exécuter la double voie ainsi que celle de Eze ont servi à créer la plateforme de Fontvieille à Monaco.

 

Le tronçon de la route entre l’entrée oust de Monaco et le raccordement à la Basse Corniche à Roquebrune Cap Martin sera construit plus tard avant la seconde guerre mondiale

 

Dans Nice matin du 29 janvier 2022 sous la plume de Nelly Nussbaum, on peut lire :

… Les travaux ne reprirent qu’en 1927 à l’initiative du Préfet André de Joly (1857- 1934) « Sur toute la partie droite de la montée, il a fallu construire d’énormes murs de soutènement de la place Saluzzo, l’actuelle place Max Barrel, au plateau du Col. Aucune construction n‘existait sur cette distance »

Après l’inauguration de la Moyenne Corniche en 1932 (erreur) – elle ne fut goudronnée que des années plus tard- le quartier va connaitre une extension fulgurante

Bibliographie

Sources : Le Col de Villefranche et les collines environnantes (2017) Jean et Paule Trouillot