Point du Ramingao ŗ Roquebrune Cap-Martin

LANCEMENTS DES BATEAUX AU PRE AUX OIES  NICE

Mise à jour juin 2024

 

A gauche

tableau du livre de Gatti

A droite

Croquis de l'album Colbert  et détail

Dans l’ancien temps le pré aux oies à l’ouest de la vieille ville, en rive gauche du Paillon devait se terminer par une plage en pente douce vers la mer. Il était en dehors des fortifications

On peut supposer que les bateaux étaient construits sur le rivage pour la partie essentielle et terminés après mise à l’eau probablement. Pendant la construction ils pouvaient être maintenus pas des tins

Le terrain était alluvial et impropre à la construction d’un bassin de radoub pour l’époque car le chantier naval qui se trouvait là était déjà mentionné dans les années 1200 et le bassin de Villefranche a été construit au début du XVIIIème siècle (voir site internet ci dessous)

chantiers navals de Nice

Avec les moyens de l’époque il aurait été difficile de pomper l’eau

Pour les galères on possède une description de L. Basch () page 15 qui semble indiquer que l’on commençait par planter un piquet dans le sol pour indiquer la proue et la poupe ce qui supposait une construction sur le terrain naturel, encore dans les années 1600.

On sait que la Santa Anna dite aussi grande caraque a été construite au pré aux oies et lancée en 1522.

Il y avait un arsenal à l’intérieur de la vieille ville fortifiée mais il servait probablement essentiellement pour l’armée de terre et peut être pour l’équipement des bateaux mais ne pouvait servir à l’intérieur de fortifications pour construire des navires

Cales de halage de Marseille

 

Déborah Postiaux () page 152 a écrit : « A Marseille des cales de halage ont été découvertes et auraient été situées durant le 2ème et 3ème siècle sur la plage. Elles sont conservées sur 25 m de longueur, 5 mètres de large pour la plupart, 8 mètres pour la plus grande et possédaient une faible pente. Elles ont été construites perpendiculairement à la mer au moyen de poutres en bois fixées au sol où des trous d’usure causés par les quilles sont toujours présents. Des troncs de bois qui contenaient encore des cordages ont été retrouvés autour de ces poutres (pl 59.1 vol II, non accessible) … Ces découvertes pour l’instant sans comparaison en Méditerranée semblent être les vestiges de cales réservées à la construction ou à la réparation des navires dans un chantier naval. »

On peut imaginer qu’à Nice existait le même système

 

La construction en bois au XXII ème et XVIII ème siècle

Musée national de la marine

 

 

Ce livre présente des dessins de l’album Colbert 1670 MNM/SHD

Des variantes de ce système étaient peut-être mises en œuvre antérieurement

On peut voir les rondins transversaux du slip et des sortes d’étais une fois les tins enlevés qu’on peut supposer avancer avec le navire. Les ouvriers qui tirent vers l’eau sont progressivement remplacés par les ouvriers qui tirent vers le haut au fur et à mesure de la pénétration dans l’eau

 

Autre document

 

La couverture du livre de Luciana Gatti et Furio Ciciliot représente un tableau montrant un navire en construction.

On voit que la construction se fait à terre. Il s’agit probablement de la proue du navire avec le gouvernail. Cette partie est hors sol. Les appuis sont plus vers l’avant. On voit des tins

 

Etude de Laura Peruzzi ()

 

En page 2 elle indique « l’encadrement en bois sur lequel se place l’embarcation est généralement une structure de dimensions réduites (un ou deux hangars) et consiste en une simple couverture posée sur des piliers en maçonnerie ».

 

Mais elle s’est particulièrement intéressée aux grands chantiers navals de Pise et de Venise qui avaient un caractère quasi industriel avec semble-t-il plusieurs postes de travail (plusieurs nefs).

Il semble donc que la construction navale se faisait souvent à l’abri des intempéries. Était-ce le cas de Nice ?

Par ailleurs ces grands chantiers étaient fermés et protégés

 

 

Bibliographie

Basch Lucien Eléments d’architecture navale dans les lettres grecques Plateforme Persée

Deborah Postiaux - Réparation navale antique en Méditerranée - Université Charles de Gaulle Lille 3 – 1975

Site Internet ci dessous

chantiers navals de Nice

Perruzzi Laura - Le costruzione del naviglio da guerra nel mediterraneo. Produzione industriale in epoca medievale e ricerche storiche e archeologia industriale XXXVIII, n1/2007